Construire un lotissement en 2016 ?  " faire moderne" en supprimant les toits?  Un projet dans la région des pierres dorées suscite des protestations. Il peut être rapproché de réalisations semblables ailleurs. 15 mai 2016

 

Utiliser dans le monde rural des techniques d'architecture

largement répandues dans les villes,

est-ce un bon moyen pour renouveler

les styles architecturaux du 21e siècle ?

Un projet de lotissement de 7 maisons individuelles dans une petite commune de la région des Pierres dorées, émeut les habitants qui ont reçu l'annonce de la commercialisation des lots.

On nous a transmis la publicité de ce projet

lotissement, Theizé

cliquer pour agrandir, puis refermer avec la croix en bas à droite de la photo.

accompagnée de remarques peu aimables, ainsi que les informations suivantes (à vérifier).

"7 bunkers qui vont évidemment torpiller la beauté de ce village et de ce paysage. Encore plus inquiétante est la réponse reçue de Cap 2000, société chargée de la commercialisation :

"Nous ne sommes pas promoteur et l'opération de Theizé n'est pas une opération de promotion.

 Un lotissement de 7 lots a été accepté par la commune et les différents services d'urbanisme.

 Nous avons en charge la commercialisation des 7 lots à bâtir. Les projets de construction que nous proposons nous sont imposés par la commune et l'architecte conseil.

 Tout PC autre que ce type de construction sera refusé."

On en tire donc la conclusion que seul ce type de construction sera dorénavant appliqué ?"

La mode des toits plats

Dans la publicité, l'annonce d'une vue à 180° et du calme assuré, interroge également sur la localisation de ce projet.

Certainement une nouveauté architecturale dans la commune en question...

Mais une architecture assez courante aux Etats-Unis, depuis des décennies (on appelle ce style d'architecture "boîte à chaussures") , et en France dans les banlieues des villes un peu partout. Faire moderne et suivre une mode ne veut pas dire ici, créer une architecture innovante et bien adaptée. Alors qu'il s'agit une fois de plus de maisons individuelles, et que pourraient se développer des ensembles innovants ressemblant aux hameaux créés autrefois pour des habitats regroupés.

Un sentiment de déjà vu:

Cette simple publicité est à rapprocher d'une visite réalisée en 2015, à Saint-Andéol-le-château.

Un lotissement avait été construit récemment, et les photos prises sur place, permettent de faire le rapprochement avec ce projet.

Voir les photos du lotissement de Saint-Andéol-le-château

(cliquer)

Ce rapprochement ne cherche pas à dévaloriser la réalisation de Saint-Andéol-le-château, qui se trouve dans un autre contexte, mais de se rendre compte de ce que pourra donner ce genre d'architecture dans une région de caractère, qui avait jusqu'alors une unité d'aspect reconnue et admirée par les habitants et les visiteurs.

 

 

 

 

 

Joomla templates by a4joomla