Architecture et urbanisme en région des pierres dorées. Passé et présent. Quel futur? 1 mars 2016

Architecture des bâtiments

 de la région des Pierres dorées

Nos paysages, nos bâtiments, notre identité

maison rurale- Saint-Laurent-d'Oingt

cliquer pour ouvrir chaque photo,

puis la refermer avec la croix en bas à droite

Depuis de nombreuses années, les Plan d’occupation des sols (POS), puis les Plan Locaux d’Urbanisme (PLU), rappelaient dans leur texte de l’article 11 :

-          Qu’il était nécessaire de respecter la spécificité du patrimoine architectural du Pays des Pierres Dorées.

-          Que l'aspect et l'implantation des constructions devaient être en harmonie avec le paysage naturel ou bâti existant.

-          Que les constructions dont l'aspect général était d'un type régional affirmé étranger à la région, étaient interdites.

dans mes balades 2015,j'ai vu des bâtiments bien intégrés:

voir des exemples

cliquer

hameau, pierres dorées

un hameau groupé vers Sainte-Paule

 

 Des bases de recommandations existent

 Sans même évoquer les recommandations paysagères générales du SCOT de 2009, des études sérieuses, spécifiques à  la région des Pierres dorées, avaient été faites bien avant, et des brochures à destination du grand public avaient été rédigées et diffusées*.

Qu’il s’agisse de restauration (ou de rénovation) des bâtiments existants, ou de constructions nouvelles, l’ensemble doit s’intégrer harmonieusement dans ce pays dont la valeur patrimoniale est reconnue.

Mais ces brochures ont plus de dix ans pour les plus récentes. Toujours d’actualité, elles semblent tombées dans l’oubli. La version imprimée est épuisée.

Nouveaux élus, promoteurs… ne peuvent pas les connaitre.

*****

un exemple de recommandations simples:

Pour l'harmonie des couleurs avec la pierre dorée, ce qu'écrivait l'architecte Philippe Allart, dans son" Etude... sur la restauration des bâtis anciens dans le pays des pierres dorées" :

"Les forjets (débords de toits) neufs seront de préférence peints ou lasurés, afin de protéger le bois, de couleur sombre...

La couleur des menuiseries sera de préférence, une variété de gris moyen coloré ou une couleur sombre".

Pour la construction neuve, les mêmes consignes, avec en plus, pas d'encadrement blanc des ouvertures. Pas de blanc pour les façades...

*****

  Dans un contexte changeant,

il est facile de les ignorer.

 Le rythme des constructions s’est accéléré ces dernières années dans ce secteur du sud Beaujolais, souvent à l’initiative de bâtisseurs qui vendent sur catalogue, à quelques détails près, les mêmes modèles standards dans toute la France. Les lotisseurs proposent eux aussi des produits déconnectés du territoire où ils s’implantent. Ce ne sont plus les artisans locaux qui interviennent. Les matériaux arrivent de très loin.

Les clients, souvent venus de la ville ou d’autres régions, et pour beaucoup sans expérience, n’ont pas les éléments pour juger eux-mêmes de leurs choix ni des conséquences de leurs décisions.

Que de chantiers ouverts observés dans mes balades !

voir des exemples

 

Les lois récentes accélèrent les procédures d’autorisation, limitent à l’extrême les détails du projet exigés du demandeur et restent vagues sur les contraintes. Elles rendent difficile le rôle des responsables territoriaux, chargés de l’urbanisme.

 Mois après mois se lisent dans nos paysages,

les conséquences négatives de ces évolutions.

une construction dominante

 

 

dans mes balades, j'ai vu des cas vraiment limites

voir des exemples (cliquer)

 Et pourtant il serait possible par quelques mesures simples d'éviter ces atteintes au paysage.

 

Réfléchir pour évoluer dans le bon sens

 

La mise à jour des documents existants, serait utile : de nouveaux matériaux sont proposés sur le marché, les conditions de vie évoluent, la pression urbaine aussi.  Ce travail devrait être envisagé dans le cadre d’un territoire au périmètre et à l’identité reconnus. Il ferait dialoguer ensemble spécialistes, architectes du patrimoine, élus, professionnels du bâtiment, associations…

Dans mes balades, j'ai vu des erreurs qui auraient pu être faciles à éviter

Voir des exemples

 

  • En l’absence d’un Projet Local d’urbanisme intercommunal (PLUI), pour « favoriser l’émergence d’une appartenance commune à un même territoire », cela permettrait de déterminer en commun, les règles d’une unité des paysages et du bâti.
  • Dans la perspective d’un PLUI, ce travail serait une étape préparatoire de réflexion et de partage des connaissances.

 Agir aujourd’hui

 Il faudrait tenir compte dès maintenant, des règles et conseils existants, les faire connaitre, les expliquer et les faire appliquer.

 Une simple plaquette, rappelant les règles de base, permettrait au quotidien, d’informer acteurs publics et privés.

 L’instruction des dossiers s’en servirait comme une aide à diffuser largement aux demandeurs d’autorisations. Le dialogue serait ouvert et cela faciliterait  la compréhension des quelques contraintes de base à respecter.

maison à galerie en travaux

la maison rurale traditionnelle avec sa galerie

celle-ci est en restauration

 

 *Les références qui devraient servir de guide :

 *L’Atlas des paysages élaboré par la DIREN (DREAL)en 2006. La fiche 046R concerne le pays des Pierres dorées.

http://associations-beaujolais-pierres-dorees.fr/images/pdf/DIREN.pdf

 Du territoire aux paysages : recommandations pour des démarches de projets. Guide à l’usage des maîtres d’ouvrage publics du département du Rhône. Rédigé en 2003 à partir des travaux du groupe « Observatoire départemental des paysages », par le CAUE.

 *Lumineuses façades du pays des Pierres dorées. Petit précis de recommandations architecturales de 6 pages. Rédigé en 2002, à l’initiative de trois communautés de communes et de la DRAC, par le Service départemental de l’architecture et du patrimoine et le CAUE

 Allart, Philippe, architecte. Etude pour la valorisation des techniques de restauration du bâti ancien dans le pays des pierres dorées. Réalisée en deux fascicules en 1998 

*Construire en Beaujolais, au pays des Pierres dorées.- Edité par l’Office de tourisme « au pays des Pierres dorées en Beaujolais » en 1997

 *Aménager, construire et restaurer- L'architecture beaujolaise au pays des pierres dorées". Recommandations élaborées avec la DDE (urbanisme), le service des bâtiments de France, le CAUE, ….brochure de 16 pages, éditée en 1992.

 *Trois de ces textes sont disponibles sur le site de la Coordination des associations du Beaujolais, dans le dossier Paysages des Pierres dorées, à l’adresse

http://associations-beaujolais-pierres-dorees.fr/index.php/paysages-des-pierres-dorees/154-facades-des-pierres-dorees

Joomla templates by a4joomla