Crise agricole juillet 2015 : les pratiques des grandes surfaces mises en accusation. les producteurs de toutes les filières agricoles  dénoncent la baisse de leurs revenus..."Comment j'ai tué des petits producteurs", témoignage sur les pressions exercées par les Centrales d'achat... Quel rôle des politiques ?

20 000 exploitations agricoles pourraient être mises en faillite en 2015. Pourquoi ? Un acteur du marché témoigne :

 "Comment j’ai tué des petits producteurs"

 « Confessions d'un salopard »

Un article de l'hebdomadaire Marianne du 17 au 23 juillet 2015,

dénonce les procédés des centrales d'achats des grandes surfaces.

Les centrales d’achat des grandes surfaces qui obligent producteurs et industriels à baisser leurs prix de vente au-delà du supportable sont directement responsables de nombreuses fermetures d’entreprises et de la faillite de milliers d'exploitation agricoles. Le témoin interrogé dans cet article, acteur important de l’une des trois centrales d’achat qui contrôlent désormais le marché, décrit également les procédés des grandes surfaces pour augmenter leurs marges.

Voir la présentation de l'article

D'après lui, le phénomène s'est accentué avec les hard-discount après les années 1980.

Quelles solutions? : des regroupements de producteurs pour peser sur le marché ? des stratégies de pénurie ? des actions de consommateurs pour créer des circuits de vente autonomes ?...

La crise agricole 2015

La presse présente les manifestations des agriculteurs en juillet 2015.

Ceux-ci s'adressent à l'Etat pour des aides

Voir les interventions de F. Hollande et S. Le Foll

Mais le problème n'est pas là.

L'urbaniste David Mangin dénonçait déjà ce mécanisme en 2004

"Système d’oligopoles des centrales d’achat qui monopolisent 90% du marché alimentaire français. Les négociations commerciales ou marges arrières, étranglent les fournisseurs (agriculteurs et industriels) sans pour autant profiter au consommateur..."

Résumé de l'ouvrage voir notre article de 2012:

 cliquer Urbanisation: commerce- David Mangin- Comprendre les mécanismes

Voir aussi nos articles

- Urbanisme commercial: des dérives à maîtriser

(rapport d'une commission parlementaire, remis au président Sarkozy en 2009)

 

Charié : rapport sur l'urbanisme commercial

(texte complet de 2009)

"La marge du kilo de tomate est de 1 à 4. Le cycle de la grande distribution aura bouleversé l’ensemble du système agricole, le commerce de proximité, les modes de vie, les stratégies d’importation..."

Quelles suites données ?

La loi préparée en 2010, suite au Rapport de la Commission Charié, a été enterrée.

La loi Macron de 2015 ne parle que de faciliter la concurrence en multipliant les implantations de grandes surfaces, et de baisser les prix.

Les négociations des centrales d'achat avec leurs fournisseurs n'en seront que plus impitoyables.

Joomla templates by a4joomla