Syndicat Mixte du Beaujolais : forums organisés pour le bilan à mi-parcours du CDDRA, contrat avec la Région Rhône-Alpes – Mars à juin 2013…

 Forums du Syndicat Mixte du Beaujolais

Le Contrat de développement durable contractualise avec la Région Rhône-Alpes, les projets de développement du territoire que la Région accompagne avec ses financements.

Voir le texte de ce CDDRA

Le contrat en cours a été signé en 2010 pour une période de six ans et un montant global de 12,6 millions d’euros. Le Syndicat Mixte du Beaujolais a organisé en 2013, avec la Région Rhône Alpes, des Forums participatifs pour dresser un bilan à mi-parcours.

Voir le programme de ces Forums

Ces forums étaient ouverts à tous les élus, mais aussi aux associations et aux habitants du territoire.

La Coordination des associations du Beaujolais a été représentée à chacun de ces Forums.

Nous vous communiquons le contenu des notes prises rapidement, sans prétendre être complets ni avoir fait le tour de la question. De plus le travail s’est fait en partie en ateliers et nous n’avons pas assisté à tous. Nous avons découvert au fil de ces réunions de nombreux points très peu connus du public. Nous remercions les organisateurs de ces forums qui ont permis de diffuser cette information.

Attention : Ce que nous avons sélectionné en prenant des notes, ce sont les interventions de participants qui nous semblaient apporter des informations intéressantes sur les sujets abordés ou qui exprimaient un point de vue personnel proche de nos préoccupations. Il ne s’agit en aucun cas d’un résumé de la politique menée par le Syndicat Mixte dans le contrat en cours, ni des évolutions envisagées.

Syndicat mixte du Beaujolais Forums participatifs 2013

Quelques notes prises au vol : dans chaque forum, un seul atelier a été suivi.

1e Forum (Lamure) : 20 mars 2013 = économie

Présentation générale:

  • Le Contrat Leader du Beaujolais vert est en phase terminale. Il a servi de laboratoire   pour l’ensemble du Beaujolais. Devenir un éco-territoire : maîtrise de l’énergie ; dynamiser les savoir-faire locaux. Pôles d’excellence rurale- Circuits courts et bois.

Fonds européen agricole pour le développement rural. Promotion des activités touristiques. 1 880 000 euros ont été accordés dont 80% sont dépensés.

  • Observatoire des zones d’activité - Il a été mis en place avec la DDT.
  • Charte de Pays avec la Région (CDDRA). Attractivité du territoire. Création, implantation et développement des entreprises

Le territoire est bien maillé et accessible. Il faut se réinterroger sur le foncier à vocation économique. Actival et SMADEOR, à plus long terme.

L’activité touristique peut être un levier pour l’économie de proximité.

Le Contrat de développement Rhône-Alpes avec la Région contractualise sur un projet de territoire. Il veut éviter le saupoudrage. Pour redynamiser les centres bourgs : commerces et habitats, le CDDRA peut accompagner. Lancer de nouvelles initiatives, plutôt innovantes.

Le montant du Contrat avec la Région RA pour le Beaujolais s’élève à 12,6 millions d’euros, sur six ans, dont 3 millions sont engagés à cette date du mi-parcours.

Le PSADER concerne le projet agricole. Il y a une enveloppe spécifique pour la CAVIL.

Un Comité local de développement a été mis en place. (Il semble peu actif et sa lettre d’information la plus récente date de 2007…)

Atelier économie traditionnelle.

Comment accompagner cette économie traditionnelle : agriculture, viticulture, sylviculture ?

Quelques pistes : Reprendre les entreprises agricoles : renouvellement des générations ; accès au foncier. Besoin d’emplois morcelés.

Pour le tourisme, amplifier la communication de l’évènementiel. Produits touristiques mutualisés.

La filière textile recrute ? Centres de télétravail ?

2e  Forum (Beaujeu)- 17 avril 2013= environnement

Défis énergétiques et environnementaux. Le Pays beaujolais dans la course ?

Le SCOT doit adopter les règles du Grenelle de l’environnement pour 2014. (En particulier définir les trames vertes et bleues)

Il doit ébaucher des schémas de secteurs. ( Note : ces schémas de secteur sont annoncés depuis 2009… non démarrés ?)

Les avenants avec la Région Rhône-Alpes pour le CDDRA (signé en 2010), doivent être signés au bout de 3 ans.

Schéma Régional de Cohérence écologique (SRCE).

Mise en place de la Commission départementale de consommation de l’espace agricole : CDCEA.

Priorité à la gestion économe de l’espace et à la densification.

Diversification agricole et sylvicole.

Atelier Paysages

Il y a une fiche action sur les paysages. Il faut maintenir une identité forte et préserver le patrimoine. Les crédits du Contrat ont financé le projet de la Charte de Fontevrault pour la région de Brouilly.

Une fiche action sur la question foncière (10). Maintenir une activité agricole. Effet levier au niveau du vignoble. Il y a un groupe sur la question foncière au Syndicat Mixte.

Ex : commune de Vauxrenard. S’appuie sur la Chambre d’agriculture. Des éleveurs cherchent des terrains grands et garantis sur la durée. Création d’une association foncière ? Permet d’aller vite : pas de nécessité de remembrement. C’est l’association foncière qui gère les terrains et les met à disposition des agriculteurs. Il faut démarrer et s’engager.

= Suicides de viticulteurs : difficultés économiques, prix de vente insuffisant pour couvrir les frais.

= Le tourisme est une solution. Chemins de vignes avec panneaux pédagogiques. Les viticulteurs peuvent accompagner les visiteurs. Chambres d’hôtes.

Fiche action à Pommiers sur le devenir des terres en friches. Ce sont de petites parcelles et des propriétaires fonciers qui ne sont pas sur place ou âgés. La commune peut servir d’intermédiaire  entre les propriétaires et les demandeurs qui cherchent des terrains pour replanter.

Le sud du Beaujolais est caractérisé par une multitude de propriétaires fonciers avec du fermage ou du métayage. Autrefois, il y avait de la polyculture. Il y a eu une campagne d’arrachage trop rapide en 10 ans, facilitée par les subventions.

=  Il faut accepter les cycles. En 1971, il n’y avait que 16 000 ha de vignes qui sont passés à 22000 ha.

La SAFER propose des échanges amiables : mais difficultés avec les propriétaires fonciers.

Tarare veut réduire l’emprise de la forêt. Les collines s’enfrichent car les terrains sont en pente Forêt détente- Ilots à protéger.

= Inviter les gens à regarder.

 = Les ZAC : ce sont les mêmes terrains recherchés par les promoteurs que les plus faciles à exploiter sur le plan agricole = concurrence.

 

3e Forum- (Cublize : Maison de l’Europe)- 30 mai 2013

Charte de Pays et CDDRA (Contrat de Développement Durable de la Région Rhône-Alpes). PER (Plan d’excellence rurale)

La croissance urbaine s’est accrue de 0,95% par an entre 1999 et 2011. Quelle politique ? Amélioration ?  Subir une urbanisation ?

Il faudra 15 ans pour que Libertec soit occupée pour 150 ha.

NB : Amplepuis-Thizy fait partie du Massif central.

Passer à un urbanisme plus opérationnel. Pour les divisions parcellaires : travailler avant les accès et la voierie (dit la DDT)

On a des exploitants qui veulent s’installer : un renouvellement de l‘existant. Chambre d’agriculture. L’image de notre pays est celle d’un territoire agricole.

Il faut aussi travailler par bassins de vie autour d’Anse, de Roanne, de Mâcon, de Tarare, de Villefranche.

 nos remarques :

Tous les forums ( sauf celui sur le projet Géoparc) se sont tenus dans le nord du Beaujolaiset en Beaujolais vert. Etaient présents les élus des communes qui recevaient. Participation assez faible des élus des autres communes ; participation très réduite des élus du sud du Beaujolais. Bonne représentation des responsables des structures administratives. Quelques représentants d’associations (3 à 4 maximum). (Cela semble très peu pour un Forum participatif ouvert à tout un territoire)

Une réunion de restitution a été organisée à Cublize le 25 juin 2013.

lire la restitution

Ateliers du SMB-synthèse

Joomla templates by a4joomla