Beaujolais- En 2010, le journaliste Guillaume Lamy alertait déjà, sur les difficultés du secteur viticole, pourtant "un des plus beaux vignobles de France,... digne d'une place au Patrimoine mondial de l'Unesco"...

 

Terroir, vin, économie

les grandes menaces qui pèsent sur le Beaujolais

titrait cet article paru dans Lyon-Capitale

"Accélération de l'étalement urbain, crise aiguë du secteur viticole et arrachage massif du vignoble, pression foncière écrasante... le Beaujolais est aujourd'hui confronté à ses propres choix avec un enjeu crucial: sauvegarder son patrimoine naturel, son vignoble et ses hommes...

En Beaujolais, on recense plus de 80 terroirs et des centaines de climats. Pourtant sur le terrain on estime que la moitié des 2600 viticulteurs sont réellement en situation de difficultés économiques." L'auteur analyse le revenu d'un viticulteur, et interroge Bernard Pivot, grand défenseur du Beaujolais.

Les données ont évolué depuis 2010 et les primes à l'arrachage ont cessé. Des initiatives ont été prises.

Mais le contexte de pression foncière s'est encore accentué, entrainant des évolutions rapides et de multiples projets d'urbanisation et d'infrastructures.

lire l'article de Guillaume Lamy

cliquer sur ce lien

 

Joomla templates by a4joomla