Economie touristique : la place du tourisme dans l’économie. Le tourisme culturel en développement- septembre 2016

 

Le poids économique du tourisme en France

En France, le tourisme a représenté en 2014, 7,42% du PIB, soit 4,99 % de visiteurs résidents et 2,43 % de non résidents. La consommation touristique s’est élevée à 158 milliards d’euros.

La part du tourisme culturel

Déjà importante en France, elle est appelée à se développer.

« Le tourisme culturel : vecteur d’attractivité de la France et de développement économique des territoires ( extraits de Ministère de l'économie)

Avec plus de 1 200 musées, 1 500 festivals, 14 100 monuments classés et 42 sites inscrits par l’UNESCO, l’offre culturelle et patrimoniale représente l’un des principaux atouts touristiques de la France. Le poids de ce secteur est estimé à près de 100 000 emplois et 15 milliards d’euros de retombées économiques. En contrepartie, le tourisme constitue la première voie d’accès à la culture puisqu’il génère plus de 60% de la fréquentation de ces sites.

En France, le tourisme et la culture sont deux thématiques complémentaires. En effet, si les professionnels du tourisme exploitent la richesse culturelle d’une destination pour accroître son attractivité et générer des retombées économiques, la fréquentation touristique participe également à la survie des sites culturels. Il s’agit d’une des principales motivations de séjour pour les touristes français et étrangers, quel que soit leur pays d’origine.

Au-delà des grandes métropoles, la fréquentation touristique générée par les sites culturels a un impact direct sur le développement économique des territoires, que ce soit en termes d’emplois et de recettes économiques. Ainsi, la culture est devenue le catalyseur des stratégies touristiques locales.

Une politique coordonnées entre les Ministères de la culture et du tourisme

Conscient du poids du tourisme culturel en France et de la nécessité d’engager des actions coordonnées pour développer cette filière, les ministères chargés de la culture et du tourisme ont signé une convention-cadre le 6 novembre 2009. A l’échelle nationale et territoriale, la DGE et les DIRECCTE assurent la déclinaison de cette politique auprès des acteurs touristiques et culturels. Ainsi, plusieurs actions significatives ont été conduites pour améliorer la mise en tourisme et la promotion de l’offre culturelle des destinations, notamment en matière d’accueil et de professionnalisation des acteurs.

voir la convention de 1999

Au regard du bilan des actions menées conjointement depuis 2009, les ministères chargés de la culture et du tourisme souhaitent renforcer leur partenariat et celui de leurs opérateurs respectifs afin de doter la France d’une stratégie plus offensive pour accroître les retombées économiques touristiques à travers la valorisation des sites et événements culturels. Cette ambition partagée se traduira par la signature d’une nouvelle convention à visée plus opérationnelle à la fin de l’année 2016.

Modifié le 06/09/2016 »

Une politique de structuration territoriale

Les appels à projets SPôTT 2016

Voir le site du Ministère de l'économie/

 

http://www.entreprises.gouv.fr/tourisme/contrats-spott2016

 

 

 

 

Joomla templates by a4joomla