LGV-POCL: février 2015- Un projet retardé mais dont les études continuent. Après le choix du tracé Médian, les élus du Centre protestent...

 Les informations de ces dernières semaines peuvent sembler contradictoires.

Lu dans Le Progrès du 19 février 2015.

Pas de nouveau chantier ferroviaire en 2015 et 2016 : les chantiers d’installations nouvelles sont différés de deux ans  :

 Le secrétaire d’Etat aux transports Alain Vidalies a confirmé hier qu’aucun chantier non dédié à la maintenance ne sera entamé par la SNCF en 2015 et 2016. Les chantiers d’installations nouvelles sont différés de deux ans. « Le gouvernement fait un choix. Il l’annonce : c’est celui de la priorité aux trains du quotidien », a affirmé Alain Vidalies.

Mais la Nouvelle République n'a pas transmis exactement la même information:

Lu dans «  La Nouvelle République » le 19 février-2015

Le secrétaire d'État aux transports, Alain Vidalies, a annoncé hier, devant l'Assemblée nationale, que les projets ferroviaires nouveaux seraient différés, afin de consacrer l'ensemble des moyens financiers à la maintenance du réseau pour améliorer les transports du quotidien.

La raison donnée est limpide : « On ne peut pas continuer à regarder le réseau se dégrader et les transports au quotidien venir altérer la vie quotidienne notamment de ceux qui les utilisent pour aller travailler ». Cette déclaration sonne donc le glas des projets de nouvelles lignes à grande vitesse (LGV) dont le Paris-Orléans-Clermont-Lyon (Pocl).
Hasard du calendrier, une délégation d'élus du Centre et de l'association TGV Grand Centre a rendez-vous aujourd'hui même avec Alain Vidalies. Elle aura donc, de vive voix, les explications gouvernementales. Certains membres de ladite délégation ne seront pas étonnés : les caisses vides de l'État et des collectivités rendaient assez inéluctable cette décision.

Un débat pour rien

Dans ces conditions, on peut se demander quelle a été l'utilité du débat pour fixer le tracé de la ligne Pocl. Le 4 février, ses partisans apprenaient avec une certaine stupéfaction qu'allait être proposé au gouvernement le tracé médian (qui ne passe pas à Orléans), qu'une consultation publique avait pourtant largement écarté. Lundi, à Bourges, l'association TGV Grand Centre a lancé la contre-attaque. 150 participants, très motivés, ont voté une motion de protestation. Ils rappellent « le choix quasi unanime des élus » pour un scénario ouest passant par Bourges, seul capable d'assurer « un maillage territorial équilibré ». L'association dénonce « une présentation constamment biaisée » des résultats de RFF en faveur du tracé médian, qui va jusqu'à omettre « ses caractéristiques désavantageuses ».
Dans l'immédiat, l'association demande au gouvernement de surseoir au choix du préfet coordinateur. Elle demande ensuite une étude complémentaire sur l'impact économique du tracé ouest. Elle souhaite aussi que soit étudiée la légalité du tracé médian car la loi Grenelle précise que le POCL passe par Orléans. Le vice-président de la Région, Jean-Michel Bodin a martelé : « Si c'est le tracé médian qui est retenu, la Région ne mettra pas un euro ! ».
Pas un euro : c'est le mot de la fin !

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2015/02/19/Projets-Pocl-et-autres-LGV-remis-sine-die-2229996

NB : Les élus d’Orléans et de l’association TGV-Grand Centre ne voulaient pas du tracé Médian qui a été choisi par RFF récemment.

L'art des journalistes d'interpréter ? Nous supposerons que d'ici 2030 les annonces contradictoires et interprétations diverses continueront.

On peut y voir aussi un mouvement d'humeur des élus du Centre mécontents du choix du tracé Médian ne passant pas par Orléans.

 

Pour le Beaujolais, un résumé de la situation par Julien Verchère, le 12 février 2015

cliquer sur chaque image pour l'agrandir, puis refermer avec la croix en bas à droite

 

 

 

Patriote, 12 février 2015 

LGV-POCL: associations du Beaujolais

 

un projet non urgent, mais pour lequel les crédits publics continuent à financer des études...

avec des perspectives de réalisation  peut-on supposer ?

 

 

 

Joomla templates by a4joomla