Carrières en vallée d'Azergues.  L'entreprise VICAT relancerait le projet.  En mars 2016, délibérations de la commune de Chamelet- puis appui des conseils de plusieurs communes- 23 mars soutien de la Communauté de Communes Beaujolais Pierres dorées. En février 2016, l''association ADD-BV-VA  avait écrit à tous les élus

14 - Extrait du registre des délibérations - Commune de Chamelet -

séance du 2 03 2016 - projet de carrière VICAT

 Lire la délibération de la commune de Chamelet

cliquer

Le 23 mars 2016, la Communauté de Communes Beaujolais Pierres dorées a délibéré à l'unanimité pour soutenir la délibération prise par la commune de Chamelet.

La lettre du président de l'assocation ADD-BV-VA

Chers adhérentes et adhérents,


Voici quelques nouvelles.
Comme nous vous l'avions laissé supposer lors de la présentation de nos vœux, il semble que la société VICAT essaie de relancer son projet de carrière à Longeval/Pully.

Depuis fin 2013, les élections municipales, départementales et régionales étant passées, nous nous attendions à ce retour du projet.

Décembre 2015 : le loup ressort du bois...
Nous savions que le Conseil départemental avait été à nouveau sollicité par VICAT et qu'il prévoyait une rencontre avec les maires les plus directement concernés (Saint Just d'Avray, Chambost-Allières et Chamelet). Le rendez-vous était programmé pour début février 2015. 
Nous étions sur nos gardes, mais cette démarche nous a paru "de bon aloi" puisqu'elle permettait à ces élus de rencontrer le porteur du projet, en amont de toute décision du département. C'est du moins comme cela que le rendez-vous a été présenté aux maires.

Janvier 2016 :  chat échaudé craint l'eau froide...
Craignant que l'affaire ne soit pas aussi transparente que ça, nous avons rédigé une note de synthèse présentant les enjeux de ce projet pour la vallée d'Azergues.

Cette note a été envoyée le 22 janvier 2016 par courrier personnel à tous les élus du bassin versant de l'Azergues. 
Notre intention était de les informer de la rencontre prévue et de les sensibiliser à l'impact d'une carrière de grande envergure sur l'avenir de notre territoire.

Lire cette note

(cliquer)

Un autre courrier, avec le même objectif et intégrant la même note, a été adressé le même jour à M. le Préfet et à M. le Sous-préfet, à la DREAL et à nos "grands élus" : nos 26 conseillers départementaux , nos députés et sénateurs, nos conseillers régionaux, et le Syndicat mixte du Beaujolais.

Février 2016 : il faut continuer
Sachant que notre premier courrier a permis de réveiller les consciences, nous l'avons complété par un questionnaire, beaucoup plus concret, dont le but est d'éclairer les zones d'ombre, de réfléchir aux conséquences précises d'un tel projet.

Ce questionnaire est également en pièce jointe. 

Il a été adressé aujourd'hui même par mail à toutes les mairies de la vallée d'Azergues, à M. le Préfet et à M. le Sous-préfet, à la DREAL et à nos "grands élus".
Nous demandons aux maires de transmettre ce document à tous leurs conseillers et de mettre le sujet au débat lors d'un prochain conseil municipal.

Cette affaire est sérieuse et elle concerne toute la population d'un bassin versant. 
On ne peut pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes : toutes les collectivités (département, communautés de communes et communes) vont perdre de l'argent, les entreprises seront touchées et les habitants subiront des nuisances importantes. 
L'environnement, le cadre de vie et le transport seront gravement affectés. 
Quant à l'emploi, c'est le miroir aux alouettes : nous allons perdre des emplois.

 Aussi, lisez-bien les deux pièces jointes et n'hésitez pas à en parler avec vos élus. Ils sont au courant !

L'histoire dira si le projet s'arrête prochainement ou si le département donne son feu vert à VICAT.
Nous vous tiendrons bien entendu informés de la suite des évènements.

Soyez sûrs que nous sommes bien réveillés.
Vigilance et mobilisation sont nos deux objectifs pour 2016.


Pour le bureau de l'ADD BV VA

André CLEMENT, Président

Joomla templates by a4joomla