Visite du Bois-d'Oingt. L'association Bien vivre au Bois-d'Oingt et en pays Beaujolais accueillait un groupe de l'association GMC le 10 octobre 2017. Présentation d'éléments de patrimoine du 15e au 19e siècle...

 L'association Génération Mouvements de Craponne,

en visite au Bois-d'Oingt

Cette association culturelle, qui compte 262 adhérents, organise de nombreuses activités (voyages, jeux, visites...) . En particulier elle propose chaque semaine une sortie" visite et balade".

Nous avions eu l'occasion de les rencontrer en juin à Chazay d'Azergues où les membres de l'association des Amis du Vieux Chazay et leur président Alain Maguet, leur avait préparé une visite guidée et costumée des rues du centre ancien. A cette occasion, ils avaient pu visiter l'exposition" Maisons rurales des Pierres dorées" avec une visite guidée par Marie-France Rochard, commissaire de l'exposition.

Les pierres dorées leur avaient plu, d'autant qu'ils gardaient un excellent souvenir de la visite de Chessy qu'ils avaient réalisée l'année précédente avec l'association "La Vigneronne".

En octobre ils ont proposé à leurs adhérents une journée complète, avec le matin une visite du bourg de Chamelet, un repas à Oingt et l'après-midi la visite du Bois-d'Oingt.

G.M.C. en visite au Bois-d'Oingt

  cliquer pour agrandir, puis refermer

Une visite exceptionnelle

Le Bois-d'Oingt accueille rarement des groupes de visiteurs intéressés par le patrimoine. Ce sont davantage des marcheurs qui s'arrêtent au village pour emprunter les sentiers dans les vignes et aller visiter les beaux villages voisins.Le centre ancien présente cependant des traces de ce qui fut au XIIIe siècle, au temps de l'archevêque de Lyon, Renaud de Forez, un village fortifié avec remparts, douves et pont-levis.

En cherchant on trouve des exemples d'architecture de diverses époques. L'intérêt d'avoir des guides permet de découvrir des détails et des ensembles cachés.

L'association Bien vivre au Bois-d'Oingt et en Pays Beaujolais (BVABO) avait préparé une visite diversifiée permettant de raconter l'histoire et les évolutions d'un gros bourg : une vie bien différente d'un siècle à l'autre. Marie-France Rochard et Rémy Dubost ont piloté ce court circuit.

Cette proposition avait rencontré un bon succès et 45 personnes se sont inscrites.

La visite s'est terminée dans le parc du Clos Pichat où chacun a admiré l'architecture originale de ces bâtiments construits au milieu du XIXe siècle et décorés ensuite par l'architecte Jean Bricod. Des groupes ont fait un tour dans le parc,sont  allés voir le bassin et ses rocailles et vu sur place, la Bibliothèque populaire du Bois-d'Oingt qui fonctionnait au XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Une rareté: il n'en reste plus que trois en France !

 

 

Joomla templates by a4joomla