Des réactions au projet de remettre à double sens la rue Peignaux-Dame- Des propositions. Bilan au 6 février 2016: 170 signataires à la pétition demandant une concertation. Lire les avis- 6 février 2016.

 

Au 6 février 2016, 170 personnes avaient signé la pétition

déposée chez les commerçants.

Ce n'est pas qu'un question marginale, qui intéresse peu de monde.

A cela s'ajoutent les messages reçus directement à la mairie ou à l'association.

La pétition continue : demandez la à la boulangerie

ou au Bureau de tabac

Nous avons reçu du courrier

 Voici des propositions, des idées envoyées:

 

 Etonnement devant ce projet:

 Drôle d’idée !

et devant l'absence de réponse de la commune :

Ils ne sont pas du genre à écouter les avis de bon sens !

 

 Venir au Bois-d’Oingt faire ses courses

  Est-il possible de signer une pétition contre cette sottise?

 La circulation  au Bois d'Oingt ne concerne pas que les habitants du village!

 Il semble que les privilèges de quelques uns passent avant l'intérêt général, comme cette aberration de stationnement interdit au niveau de l'ADAPEI ... La voiture est un outil indispensable pour faire ses courses depuis les communes avoisinantes, le commerce local survit grâce aux parkings. La concurrence avec les grandes surfaces et les  futures zones de chalandise ne peut se faire que par un accroissement des possibilités de garage  au niveau du Bois-d'Oingt et une amélioration des conditions de circulation.

 

 Les piétons qui se garent plus loin :

 On pourrait aussi mentionner le trafic venant de Saint-Laurent-d'Oingt au Bois-d'Oingt, avec la route de Saint-Laurent qui passe entre le complexe sportif et le cimetière.
Il y un petit espace de stationnement en bas de la rue Peignaux-Dame, qui contribue à décongestionner le centre du village. Cela implique que des piétons (qui ont garé au préalable leur véhicule un peu plus bas) accèdent régulièrement à la place de la Libération par cette rue, ce qui devrait être encouragé. On imagine mal comment ils pourraient le faire si la rue Peignaux-Dame, déjà très étroite, était à double sens, avec un espace de trottoir encore plus restreint, et comme unique autre issue, le parking devant la cure.

 

 Revoir le sens de la circulation ?

Il serait peut-être aussi judicieux d'inverser le sens de la circulation dans la rue Peignaux-Dame, pour qu'elle soit en direction du cimetière, mais seulement jusqu'au petit parc de stationnement plus bas. Dans l'état actuel des choses, il est en effet impossible aux véhicules arrivant de Saint-Laurent ou du parc de stationnement de respecter le passage piéton qui se trouve devant la boulangerie (il faut s'avancer jusqu'au stop au carrefour pour voir à droite et a gauche avant de sortir de la rue, et même dans ce cas la visibilité est très limitée). La portion de la rue Peignaux-Dame entre ce parc de stationnement et l'église est un goulet d'étranglement.


Pourquoi pas une rue piétonne ?


Alternativement, et probablement encore mieux, on pourrait envisager de rendre la rue Peignaux-Dame piétonnière entre la rue du 11 Novembre et l'espace de stationnement qui se trouve devant la cure. Il faudrait alors envisager un accès réservé exclusivement aux véhicules riverains immédiats explicitement autorisés (avec si nécessaire des plots commandes a distance bloquant le passage aux autres véhicules).

 

 Un carrefour déjà inadapté :

 A quoi sert le toboggan installé récemment devant la boulangerie puisqu’il y a un Stop ? 

 Que se passera-t-il à cet endroit ou deux voitures ne se croisent pas dans cette rue : lorsqu’on vient d’Oingt et que l’on voudra tourner rue Peignaux Dame, comment faire pour s’enfiler dans cette rue si une voiture attend au stop devant la boulangerie, maintenant qu’il y a un trottoir et un toboggan ?  Surtout si c’est une camionnette ou un gros 4x4 ! Il va falloir prendre le risque de se déporter au milieu de la chaussée voir au delà, bloquant ainsi la circulation montant des Ponts Tarrets et la circulation venant de Villefranche qui rejoindrait les Ponts Tarrets. (Vive les mardis, jours de marché !)

 

Un trottoir à réserver aux piétons :

 Il est impensable de circuler sur un trottoir.

 

La rue Peignaux-Dame dans l'autre sens

Proposition d'un urbaniste:

Pourquoi ne pas régler le problème depuis la place elle-même ? Un sens unique tout le tour de la place, sauf sur la partie route départementale. La circulation venant de la route de Villefranche, pourrait trouver un sens interdit un peu après le magasin de fleurs et être orientée vers le contournement de la place par la droite, en passant devant le marchand de chaussures, et la pharmacie.

A l'angle vers la Brasserie des sports, les véhicules seraient orientés soit à gauche, s'ils vont aux Ponts-Tarrets, soit à droite s'ils prennent la route d'Oingt.

Passant devant l'entrée de la rue Peignaux-Dame, les véhicules pourraient tourner à droite, dans cette rue dont le sens unique demeurerait, mais aurait été inversé.

Inversement, la circulation venant d'Oingt et se dirigeant vers Villefranche, tournerait à gauche, devant l'église et le bureau de tabac.

Une partie de l'orientation serait ainsi réglée, sans empiéter sur le domaine des piétons.

Des questions demeureraient : comment feraient les véhicules arrivant de Saint-Laurent d'Oingt ?

A quel niveau de la rue Peignaux-Dame serait interrompu le double sens ?

Le parking de la Rencontre serait traversé par les véhicules arrivant de le rue Peignaux-Dame et voulant se rendre sur la Place de la Libération ou prendre la route de Villefranche.

 
A suivre

 

 

 

 

Joomla templates by a4joomla